« Félicitations pour votre petite fille après votre premier garçon ! C’est le choix du roi ! »

Il est courant que les parents qui aient une fille après un garçon plus âgé soit félicité d’avoir eu la chance d’avoir le choix du roi.

Mais, d’où vient cette expression cette fameuse expression ?

Si vous êtes l’heureux papa d’un garçon et d’une fille, vous avez sans doute entendu cette phrase plusieurs fois.

En effet, il faut dire que cette phrase a fait son chemin dans le lexique depuis un certain temps maintenant. Et il n’est pas nécessaire d’être un roi important pour l’entendre. Sinon, cette expression ne serait pas autant connue.

Parfois, apprécier comme détester pour ce qu’elle signifie, mais d’où vient-elle exactement ?

Un fils pour assurer la continuité du trône

Si son origine n’est pas exactement connue, on peut facilement déterminer son lien avec le règne des monarques.

Eh oui, dans le Moyen Âge, les filles ne pouvaient pas monter sur le trône (notamment de France). C’est pourquoi, le roi avait besoin d’un fils en bas âge pour hériter de sa couronne.

Ainsi, la légende raconte que l’on appelait cela le « choix du roi », car le roi souhaitait naturellement avoir un fils en bas âge en premier lieu pour assurer sa succession rapide.

Une fille pour améliorer la position de la famille

Une fille était également importante. Grâce à elle, le roi espérait étendre son royaume lorsqu’elle atteindrait l’âge de se marier.

À raison, si la guerre était un certain moyen de gagner de nouveaux territoires, les mariages entre monarques l’étaient tout autant pour assurer leur pouvoir.

De ce fait, les filles étaient utilisées pour faire des mariages politiques. Dans le but de faire des alliances ou faire rentrer de l’argent dans la famille.

Eh oui, ce n’était pas une bonne idée de n’avoir que des filles ou des garçons pour la protection et l’étendue du royaume. C’est la raison de l’expression du choix du Roi.

Il est important de noter que le choix de la reine correspond au cas inverse.

Le choix du roi est-il encore d’actualité ?

Bien que cette expression vienne du moyen âge, celle-ci a parcourue les âges pour toujours être présente de nos jours.

Effectivement, bien que son importance soit moindre aujourd’hui, il s’agit d’un débat qui suscite encore un certain intérêt. Par exemple, nous pouvons vous citer l’article du blog Maman Blonde qui en parle très bien.